Connect with us

Actualité

N3 OFCM 0-5 Linas-Monthléry: Un naufrage collectif

Dimanche, en ouverture de la saison du National 3, l’OFCM a été punie à domicile par une remarquable formation de Linas-Monthléry. Une contre-performance loin de refléter le niveau réel des locaux, affectés sans doute par le décès du père de leur entraîneur.

Ce match, on voulait le gagner pour notre coach. Malgré le deuil qui le touche, il a tenu à être avec nous. Et nous avons échoué, nous sommes passés complètement à côté. Espérons qu’il ne nous en voudra pas trop. Mais on sait aussi qu’on lui doit une revanche.” Déçus par leur prestation, les joueurs muriautins s’en voudront surtout de ne pas mis du baume au cœur de leur entraîneur.

Arborant un brassard noir par solidarité, et après une minute de silence très poignante, ils se jettent dans la bataille pendent un premier quart d’heure assez équilibré. Leur pressing haut gênant l’adversaire, ils sont tout près d’ouvrir le score à la 10e mn. Puis, plus rien! Comme si psychologiquement les locaux n’y étaient plus. Déchets techniques, problèmes de communication, mauvais alignement défensif, ballons trop souvent balancés vers l’avant, la production des hommes de Dominique Gomis est laborieuse. Et les choses iront de mal en pis.

L’OFCM va se faire punir en deux minutes à partir de la 20e. Une sortie hasardeuse de Romain Branger le gardien, ensuite une incompréhension entre lui et son défenseur Gaspard Nkialuzitu et les locaux encaissent deux “buts-casquettes” coup sur coup. En deux minutes le sort du match était réglé. Nullement rassasiés par leur avance, Pascal Leno (N°9), en vrai bourreau, et ses partenaires maintiennent la tête des Muriautins sous l’eau. Ils inscrivent deux autres buts aux 33e et 40e mns pour atteindre la mi-temps.

Le public du stade Léo Lagrange se met à espérer un réveil de l’OFCM. On se dit que ça ne peut pas être pire. Hélas, cinq minutes après le retour des vestiaires, Linas inscrira un 5e but pour doucher les derniers espoirs muriautins. Même l’occasion de sauver l’honneur à la 91e mn ne sera pas convertie par Brendan Rodrigues dont le tir est dévié par le gardien essonnien.

L’OFCM s’incline donc sur un large score (0-5) pour son entrée en lice dans le championnat. Les joueurs ont-ils perdu psychologiquement avant même le début du match? Toujours est-il qu’ils ont commis de trop nombreuses erreurs pour pouvoir s’imposer. Des erreurs pagées cash. Mais comme l’a dit Damien Vignier, l’élu chargé des sports, “ces erreurs, il valait mieux les commettre maintenant que plus tard, dans le phases décisives de la saison“. On espère que les Grenat-et-Bleu lui donneront raison.

Publicité

A lire aussi

Sur le même thème Actualité

 
P